i3, une unité mixte de recherche CNRS (UMR 9217)
en

Institut Interdisciplinaire de l'Innovation

Séminaire Expertises économiques et actions environnementales

Organisé par le Centre d’étude des mouvements sociaux (EHESS, IFRIS) et le Centre de sociologie de l’innovation (Mines Paris–PSL, Institut interdisciplinaire de l’innovation i3)

Équipe organisatrice :

Nassima Abdelghafour, chercheuse post doctorante au Centre Alexandre Koyré (CAK-CEMS) sur une bourse de l’IFRIS

Béatrice Cointe, chargée de recherche CNRS au CSI

Kewan Mertens, chercheur post-doctorant au CSI

Alexandre Violle, chercheur post-doctorant au CEMS sur une bourse de l’IFRIS

 

Ce séminaire porte sur l’étude de la fabrique ou de la mobilisation de savoirs économiques dans leur manière d’informer ou de prescrire des formes d’intervention en matière d’action environnementale.

Les relations entre problèmes environnementaux et la discipline économique ont une longue histoire. Au XIXème siècle, des économistes de premier plan se sont penchés sur la gestion des forêts, des terres arables, et même des oiseaux (Evenden, 1995), contribuant ainsi à produire des prescriptions théoriques, pratiques et morales – par exemple l’idée que les arbres doivent être pensés comme une source de capital à faire fructifier (Vatin, 2008; Doganova, 2014).  Dans les travaux de Marx, la gestion des sols agricoles nourrit la théorisation de l’innovation technologique dans les sociétés modernes (Foster, 2000).

Au cours des 50 dernières années, les manifestations du changement climatique et les dégradations environnementales se sont multipliées, et avec elles les connaissances et techniques économiques pour y faire face (Dalmedico & Aykut, 2015 ; Chiapello, Missemer, Pottier, 2021). Des dispositifs de valorisation économique sont ainsi désormais mobilisés dans les procès pour trancher des litiges en matière de pollution (Fourcade, 2011), des marchés carbones sont créés en Europe pour agir sur les stratégies d’émission des industriels (Mackenzie 2009 ; Callon, 2009 ; Ehrenstein & Neyland, 2021), des modèles socio-économiques sont élaborés au sein du GIEC pour débattre des effets du changement climatique (Cointe, Cassen, Nadai, 2019), la transformation des normes comptables des entreprises pour rendre visible les dégradations environnementales est un problème public qui ne cesse de gagner en importance (Bracking, Fredriksen, Sullivan, Woodhouse, 2018), les labels de qualité prolifèrent également dans les marchés pour peser sur les conduites des consommateurs (Laurent & Mallard, 2020).

L’économie semble omniprésente dans l’action environnementale. Mais comment l’expertise économique est-elle produite et mobilisée en pratique ? Et dans quelle mesure les questions environnementales questionnent-elles et renouvellent-elles les approches de l’économie ?

Ce séminaire interdisciplinaire (sociologie, anthropologie, histoire, économie, science politique) cherche à cartographier et analyser les qualités politiques des différents savoirs et techniques économiques tournés vers l’action publique. L’accent sera mis sur la façon dont des acteurs cherchent à agir sur des enjeux environnementaux en les problématisant à partir de concepts économiques, ou encore en fabriquant des dispositifs pour transformer le comportement d’acteurs (citoyens, entreprises, États) face à une problématique environnementale, ou en contestant des problématisations économiques ou non-économiques déjà stabilisées dans l’espace public.

Programme pour l’année 2022-2023

  • Jeudi 24 Novembre 2022, 16h-18h

Compensation environnementale, Benoît Dauguet (CAK) et Fanny Guillet (CESCO, MNHN)

  • Jeudi 2 février 2023, 11h-13h

Transitions et planifications énergétiques, Antoine Missemer (CIRED) et Daniela Russ (University of Toronto, Universität Leipzig)

  • Jeudi 16 mars 2023, 11h-13h

Agir sur le carbone, Stéphanie Barral (INRAE, LISIS) et Alice Valiergue (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, CSO)

  • Vendredi 31 mars 2023, 14h-16h

Vaches, François Thoreau (SPIRAL) et Bregje van Veelen (Lund University)

  • Jeudi 11 mai 2023, 11h-13h

Géoingénierie, Sébastien Chailleux (Centre Emile Durkheim-UMR5116, Sciences Po Bordeaux) et Andreas Folkers (Justus-Liebig-Universität Giessen)

 

 

Informations pratiques

Le séminaire aura lieu en alternance à l’École des Mines Paris, 60 bd Saint Michel, 75006 Paris, et à la Maison des Sciences de l’Homme, 54 bd Raspail, 75006 Paris.

Il sera également transmis sur Zoom.

Ce séminaire est ouvert au public sur inscription.

Contact : Béatrice Cointe, Kewan Mertens ou Alexandre Violle