i3, une unité mixte de recherche CNRS (UMR 9217)
en

Institut Interdisciplinaire de l'Innovation

Loading Events
  • This event has passed.
Les livres des chercheurs d’i3 publiés en 2021
Posté le 26 octobre 2021

Voyage au coeur du système de santé, 100 témoignages pour apprendre à gérer avec la crise paru le 14 octobre 2021

D'avril 2020 à avril 2021, plus de cent entretiens ont été menés. Ils ont couvert d'une part l'ensemble des acteurs impliqués : de l'étudiante de médecine aux membres des cabinets ministériels, en passant par les directeurs d'hôpitaux, les médecins, les soignants, les fonctionnaires d'ARS et d'administration centrale. Mais également, d'autre part, la diversité des régions concernées, en métropole et dans les îles. Ils ont été menés, enfin, durant les différentes phases de la crise, première, deuxième, troisième vagues. Ils donnent une vue d'ensemble de la crise dans sa dynamique et à tous les niveaux que l'on est en droit d'attendre.

Hervé DUMEZ est le Directeur du Centre de Recherche en Gestion (CRG) à l'Ecole polytechnique, directeur de l'Institut Interdisciplinaire de l'Innovation (i3 UMR CNRS). Il est auteur et co-auteur de nombreux livres et publications dont la concurrence en Europe avec Alain Jeunemaître, Rendre des comptes, Nouvelle exigence sociétale et How business organizes collectively avec Sandra Renou.

Etienne MINVIELLE est directeur de recherche au CNRS. Il est professeur à l'Ecole polytechnique, il est également rattaché à l'Institut Gustave Roussy en tant que médecin de santé public. Ses recherches sur le système de soin ont été publiées dans les revues les plus reconnues du domaine dont The British Medical Journal, Public Administration Review et Social Sciences and Medicine.

Ce que gérer veut dire, voyage à travers les dérives et les réinventions de l'entreprise contemporaine paru le 23 septembre 2021

Peut-on construire une entreprise, un État ou une démocratie durable sans savoir ce que (bien) gérer veut dire ? Dans l’illustration de la couverture, deux crayons dessinent ensemble un futur partagé : voilà, a minima, ce que gérer devrait signifier. Mais la « bonne gestion » a une histoire, révélatrice des doctrines, des oublis et des mouvements de l’époque. Ce sont eux que j’explore dans mes chroniques du Monde, réunies ici. Et les chocs n’ont pas manqué : une crise bancaire mondiale, l’essor de l’Apple mania, les pièges de l’uberisation, les scandales de Volkswagen et Boeing, le drame du Rana Plaza, l’urgence climatique, et… une pandémie qui a plongé experts et politiques dans l’inconnu. La recherche y a répondu par une nouvelle conception légale de l’entreprise responsable et en démontrant l’importance de la création collective au travail. Bien gérer a donc pris pour nous la forme d’un double défi émancipateur : renforcer notre capacité d’innovation collective tout en assumant mieux nos responsabilités et les solidarités nécessaires face aux menaces qui pèsent sur le monde et la vie. C’est un voyage dans ce futur déjà là que ce livre propose.

Armand HATCHUEL est Professeur en Sciences de Gestion à Mines ParisTech / PSL  (CGS) Université. Pionnier dans l’étude des dynamiques de l’action collective, il est l’auteur avec Benoit Weil d’une théorie du raisonnement créatif Théorie C-K) internationalement reconnue. Il a mené des recherches historiques et théoriques sur l’épistémologie des sciences de gestion et ses travaux avec Blanche Segrestin et le collège des Bernardins ont inspiré la réforme de l’entreprise et la création des « sociétés à mission » (loi Pacte). Fellow de la Design Society, membre de l’Académie des Technologies, il a reçu plusieurs distinctions scientifiques.

Crise Covid  et réorganisation du système de santé. Témoignages et regards croisés paru le 8 juillet 2021

Au cours de l'année 2020, la Covid_19 est devenue l'une des premières causes de mortalité en France et dans le monde et a plongé les systèmes de santé dans une crise inédite et sans doute durable. Celle-ci a contraint les acteurs à une révision majeure de leurs représentations et de leurs pratiques, et mis à l'épreuve bon nombre des schémas organisationnels préalables.

Cet ouvrage donne la parole donne la parole aux acteurs - dans toute leur diversité (acteurs hospitaliers, professionnels de ville, industriels, chercheurs etc) - qui ont porté et accompagné  des projets de réorganisations nés lors de la première vague de la crise. Loin de l'image d'un système quelque peu sclérosé et incapable de souplesse organisationnelle, les témoignages dévoilent au contraire la pluralité et l'agilité des démarches entreprises dans ce contexte incertain. Ils mettent également en lumière l'un des enjeux majeurs du système de santé la capacité des acteurs à se coordonner et à décloisonner le système de santé et à inventer ensemble des nouveaux schémas d'organisation. Une évolution permettant de faire émerger une nouvelle représentation de la performance du système qui ne se résume pas à une production efficiente - et non coordonnée - d'actes techniques.

Ces témoignages et l'analyse proposée par les directeurs de l'ouvrages contribuent à valoriser cette agilité organisationnelle qui augure peut être de l'émergence d'un nouveau monde de la santé, tout en portant un regard distancié sur les apports et les limites des transformations nés dans ce contexte.

Isabelle AUBERT est directrice d'hôpital et doctorante en sciences de gestion à Mines ParisTech Université PSL (CGS). Elle est également chargée de cours à l'Université Paris-Dauphine en gestion de la santé.

Caroline JOBIN est ingénieure biomédicale et doctorante en sciences de gestion à Mines ParisTech Université PSL (CGS). Elle réalise sa thèse en partenariat avec l'agence de design Les Sismo et la Chaire philosophique à l'hôpital.

Frédéric KLETZ est enseignant chercheur à Mines ParisTech Université PSL (CGS) où il mène des travaux de recherche sur la transformation du système de santé. Il est responsable de plusieurs programmes de formation pour les élèves des Mines ParisTech ou pour des médecins hospitaliers et professionnels du monde de la santé.

 

Méthodologie de la recherche qualitative. Toutes les questions clés de la démarche paru le 27 mai 2021

Toutes les réponses concrètes aux questions que se pose un chercheur, novice ou chevronné, lorsqu'il construit un projet de recherche qualitative

Vous êtes chercheur et vous avez choisi d’aller au contact des acteurs d’une entreprise ou d’une organisation pour les interviewer ou les observer. Vous avez opté pour une méthode compréhensive, appelée généralement recherche qualitative. Par où commencer ? Comment faire une revue de littérature ? Où trouver des idées ? Comment décrire et raconter ce que j’observe ? Quel type de théorie utiliser et produire ? En quoi peut-on dire que ce que je fais est scientifique ?

Que vos questions soient pratiques, techniques, ou fondamentales, cet ouvrage vous aidera à les formuler correctement et à trouver les voies pour y répondre de manière originale. Clair et pédagogique, il explore dans chacun de ses chapitres un élément clé de la démarche qualitative. Il inclut également une étude de cas et une bibliographie détaillée.

La troisième édition propose des compléments sur les évolutions de la recherche, une nouvelle préface, ainsi que des références bibliographiques supplémentaires.

Hervé DUMEZ est le Directeur du Centre de Recherche en Gestion (CRG) à l'Ecole polytechnique, directeur de l'Institut Interdisciplinaire de l'Innovation (i3 UMR CNRS). Il est auteur et co-auteur de nombreux livres et publications dont la concurrence en Europe avec Alain Jeunemaître, Rendre des comptes, Nouvelle exigence sociétale et How business organizes collectively avec Sandra Renou

 

Rethinking through science and technology studies published May 4, 2021

This volume seeks to offer a new approach to the study of music through the lens of recent works in science and technology studies (STS), which propose that facts are neither absolute truths, nor completely relative, but emerge from an intensely collective process of construction. Applied to the study of music, this approach enables us to reconcile the human, social, factual, and technological aspects of the musical world, and opens the prospect of new areas of inquiry in musicology and sound studies.

Rethinking Music through Science and Technology Studies draws together a wide range of both leading and emerging scholars to offer a critical survey of STS applications to music studies, considering topics ranging from classical music instrument-making to the ethos of DIY in punk music. The book’s four sections focus on key areas of music study that are impacted by STS: organology, sound studies, music history, and epistemology. Raising crucial methodological and epistemological questions about the study of music, this book will be relevant to scholars studying the interactions between music, culture, and technology from many disciplinary perspectives.

Antoine HENNION is Professor at Mines ParisTech, and the former Director of the Centre for the Sociology of Innovation. He has written extensively on the sociology of music, media, and cultural industries.

Christophe LEVAUX is a lecturer and postdoctoral researcher at the University of Liège, Belgium. His research focuses on approaches to 20th-century American music and Actor-Network Theory.

 

La jungle de l'innovation. Comment survivre et prospérer ? paru le 7 avril 2021

 

Perdu dans la jungle… Voici ce que l’on ressent dès que l’on cherche à innover. Que l’on soit CEO, CTO, CFO, directeur R&D, chef de projet, responsable d’un Lab, entrepreneur, étudiant ou simple curieux, on est abreuvé de méthodes et de concepts qui tous promettent la Lune. Du design thinking au business model canvas, en passant par océan bleu, le lean et l’agilité : franchement, il y a de quoi s’y perdre !
Pourtant l’explorateur a besoin d’y voir clair avant de s’aventurer dans la jungle, ou d’investir sa fortune dans un projet. Au-delà des effets de modes, cet ouvrage vous accompagnera dans le pilotage de votre dynamique d’innovation. Comment déployer sa stratégie dans un climat capricieux ? Quelles sont les espèces-clés les plus aptes à survivre et à se développer ? Comment réconcilier les approches financières et les démarches d’innovation ? Comment aborder les nouveaux territoires d’innovations, liés aux grands enjeux sociétaux et environnementaux de notre temps ?
Sur la base de l’expérience sur plusieurs centaines de projets de création d’entreprise ou d’innovation dans des organisations très variées, Rémi Maniak et Nicolas Mottis mettent en évidence quelques grandes lois de la jungle de l’innovation.Un guide indispensable pour pouvoir non seulement y survivre – ce qui n’est déjà pas mal – mais aussi y prospérer.

Rémi MANIAK est Professeur à l’École polytechnique et chercheur au Centre de Recherche en Gestion (I3-CRG). Il enseigne la stratégie et le pilotage de l’innovation. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur ces sujets, notamment sur la base d’études réalisées auprès d’organisations publiques et privées.

Nicolas MOTTIS est Professeur à l’École polytechnique et Directeur de l’Executive Master. Il est auteur de plusieurs ouvrages et de nombreuses publications académiques et professionnelles sur le pilotage des performances, le management de l’innovation, la gouvernance d’entreprise, la RSE et la finance durable.

Les entreprises hyper-puissantes. Géants et Titans, la fin du modèle global ? paru le 7 avril

La puissance des entreprises globales est devenue telle qu’il faut recourir à la mythologie pour en mesurer la démesure : de Walmart à Ikea, de Microsoft à Apple, de Huawei à Airbus, les Géants mondiaux et les Titans numériques caracolent en tête et creusent l’écart avec le reste du peloton, quel que soit le critère retenu – productivité, innovation, expansion internationale, part de marché ou profit.
Mais le « très grand » n’est-il pas devenu « trop grand » ? Ce livre ne se contente pas d’analyser finement les ressorts de la réussite des entreprises hyperpuissantes. Il montre qu’elles contribuent à accroître les inégalités et à miner les démocraties par leur pouvoir sur les consommateurs.
Les dieux de l’Olympe – les États – n’ ont cependant pas dit leur dernier mot. Partout, la riposte s’organise. Au même moment, nationalisme technologique et fragmentation géopolitique sont à l’œuvre entre la Chine, les États-Unis et l’Europe, signes d’une démondialisation en marche. Ce basculement sonnera-t-il la fin de quarante années d’expansion continue pour les Géants et les Titans ?

François LEVEQUE est professeur à Mines-ParisTech Université PSL, où il enseigne l’économie. Il a également enseigné à l’Université de Californie à Berkeley. Ses travaux de recherche à l’École des mines portent en particulier sur l’économie et le droit de la concurrence. Il a fondé un des tout premiers cabinets de conseil d’économie spécialisés dans les affaires d’antitrust.