i3, une unité mixte de recherche CNRS (UMR 9217)
en

Institut Interdisciplinaire de l'Innovation

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
Disruption systémique et management de programme ambidextre :
Posté le 6 décembre 2019

Les développements technologiques, notamment numériques, la concurrence mondiale fondée sur l’innovation et les pressions sociétales concernant l’environnement créent un contexte dans lequel les organisations sont confrontées à des transitions importantes et brutales. Faisant le pont entre la littérature sur l’innovation, l’ambidextrie et la gestion de projet, cet article caractérise précisément ces ruptures, que nous appellerons disruptions systémiques, et propose, sous le concept de management de programme ambidextre, des principes pour les gérer. L’article analyse à travers ces lentilles conceptuelles un cas typique d’une telle transition: l’électrification du service parisien de transport par autobus. Ce cas permet d’expliciter les défis posés par de telles transitions et les formes de management de projet qui peuvent y répondre. Il montre la spécificité de ces formes de management de projet par rapport aux processus mis en place dans les années 1990 et 2000 pour gérer les innovations dans les entreprises

Disruption, innovation systémique, ambidextrie, scale-up (passage à l’échelle)... Le vocabulaire du management s’enrichit depuis plusieurs années de nombre de notions nouvelles, pour qualifier les bouleversements que vivent aujourd’hui les entreprises. Au-delà des phénomènes de mode, il semble bien que la concomitance d’opportunités technologiques (numériques notamment) et de pressions sociales (en particulier environnementales) créent un contexte qui modifie en profondeur la nature des innovations qu’ont à gérer les entreprises. L’objectif de cet article est de caractériser plus précisément ces ruptures, que nous appellerons disruptions systémiques, et d’analyser en quoi elles requièrent de nouveaux modes d’organisation pour les mettre en œuvre:nous les nommerons le management de programme ambidextre.Après une première partie où nous qualifierons ce qui, selon nous, constitue l’originalité de ces ruptures, nous analyserons un cas empirique dans le domaine de la mobilité. Ce secteur est en effet sur le devant de la scène depuis plusieurs années avec les changements majeurs que vit l’industrie automobile, du véhicule électrique aujourd’hui jusqu’au véhicule autonome demain. Mais l’automobile n’est pas isolée. Les transports urbains vivent une transition tout aussi importante. Nous étudierons ainsi le programme de déploiement de bus électriques le plus ambitieux d’Europe, qui n’est autre que celui de la Régie autonome des transports parisiens (RATP). Nous montrerons que ce projet réunit parfaitement les caractéristiques des disruptions systémiques et nous esquisserons, à partir des modalités de management qui sont actuellement mises en œuvre, des principes généraux de gestion de ces transitions....

Pour en savoir plus :

Télécharger la revue Gérer & Comprendre - Décembre 2019

L'article est paru dans la revue GÉRER & COMPRENDRE - DÉCEMBRE 2019 - N° 138 © Annales des Mines