i3, une unité mixte de recherche CNRS (UMR 9217)
en

Institut Interdisciplinaire de l'Innovation

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
8EME CONGRES ARAMOS
Posté le 10 avril 2020

Comme les années précédentes, toutes les propositions de communication traitant largement du management des organisations de santé sont recevables, quels que soient leur thème et leur objet.

La journée aura néanmoins un thème fédérateur portant sur :
L’innovation organisationnelle et managériale en santé :
Cadre théorique, analyse d’impact sur les pratiques professionnelles et l’organisation des soins
Attentes particulières sur les retours d’expérience de la gestion de crise Covid 19

Innovation managériale, innovation organisationnelle, les termes ne manquent pas en appui de cette nouvelle tendance qui s’affirme dans le secteur de la santé. L’article 51 constitue une illustration de la mobilisation des pouvoirs publics dans le domaine.
Du point de vue de la recherche en management, ce sujet offre de nombreuses opportunités.
La première concerne la définition conceptuelle de l’innovation managériale ou organisationnelle (la distinction entre les deux représentant en soi une question) dans le champ de la santé. Différents travaux (ceux de Kimberly et Hamel, notamment) ont offert des cadres d’analyse pour situer ce type d’innovations par rapport à des innovations technologiques. Reste à situer dans le cadre spécifique de la santé cette relation entre innovation organisationnelle et technologique, notamment dans le cas du numérique (dispositif de télémédecine, outils connectés, etc.) et du traitement des données massives (algorithmes de machine learning). Il existe souvent une certaine confusion dans le rapport de l’innovation technologique à l’organisation. Dans certains cas, c’est l’oubli du contexte organisationnel dans lequel s’inscrit la technologie qui conduit à négliger ses usages (par exemple, on introduit un dispositif de télémédecine sans appréhender ses usages dans un contexte organisationnel donné). Dans d’autres cas, c’est le lien entre ce qui relève de la technologie et de l’organisation au sein d‘une démarche innovante qui n’est pas clair (par exemple, les applications ou portails Internet de suivi à distance des patients nécessitent d’être réfléchis avec des infirmières de coordination et des modes d’organisation dans l’échange d’informations).
La seconde opportunité d’analyse vise à préciser le contenu de ces innovations. Il est intéressant de comprendre ce qui est mis sous les termes « management » et « organisation » : nouveaux métiers de la coordination, technologies de l’e-santé, engagement du patient, travail d’équipe communication pluri-professionnelle le long d’un parcours de patients, les approches semblent assez larges et méritent de préciser les contours de l’innovation organisationnelle en santé.
La troisième est d’apporter des éléments de preuve de leur valeur-ajoutée sur la qualité des soins, le contrôle des coûts, l’expérience des patients, ou la satisfaction des professionnels. La modalité d’évaluation est en elle-même un sujet de recherche, la doctrine en la matière n’étant pas arrêtée, notamment dans le lien entre approche quantitative et qualitative, ou dans la considération d’une évaluation « réaliste » au cours du développement.

Télécharger :

Appel à communication ARAMOS

Programme 8ème congrès ARAMOS 2020

Envoi des communications et Inscription 

 

Fermer le menu