i3, une unité mixte de recherche CNRS (UMR 9217)
en

Institut Interdisciplinaire de l'Innovation

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
Séminaire « Maintenir/soutenir : de la fragilité comme mode d’existence »
05 Décembre 2018 • 11h-13h • Mines ParisTech

avec Sophie Houdart, De bout en bout. Ce qui change à considérer Fukushima comme un milieu fragile plutôt que comme un territoire contaminé

Sophie Houdart est directrice de recherche au CNRS et membre du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC, UMR 7186, CNRS/Université Paris Nanterre). Ses principaux intérêts de recherche sont les modes de construction et pratiques locales de la modernité au Japon et le thème de la création et de l’innovation. Ses recherches actuelles portent sur les mesures de l’air et des sols au moyen desquelles des populations, parfois éloignées de Fukushima, expertisent, pour leur propre compte, la teneur en radioactivité de leur environnement. Elle a coordonné avec Tiziana Nicoletta Beltrame et Christine Jungen un numéro de Techniques & Culture, paru en 2017, intitulé Mondes infimes, dans lequel elle signe un article « Les répertoires subtils d’un terrain contaminé », que celles et ceux qui le souhaitent peuvent lire en vue du séminaire.

Organisateurs: Jérôme Denis, Anne-Sophie Haeringer, Antoine Hennion ou David Pontille

Pour des raisons d’organisation, SVP annoncez votre présence à catherine.lucas@mines-paristech.fr

Présentation du séminaire

Ecouter l'enregistrement audio  du séminaire précédent

Détails

Date :
05 décembre 2018
Heure :
11 h 00 min - 13 h 00 min
Catégories d’Évènement:
,

Lieu

Mines ParisTech
60 Boulevard Saint-Michel
Paris, 75006 France
+ Google Map
Fermer le menu